Canadiens-Bruins : Samuel Montembeault does not need to overcome the attentes

Canadiens-Bruins : Samuel Montembeault does not need to overcome the attentes

MONTRÉAL – In his two seasons premieres at the LNH, Samuel Montembeault has participated in 11 and 14 parties. À 26 ans, il vient de disputer huit départes consécutifs et il ne cesse de s’attirer les éloges de ses coéquipiers.

« Il est phenoménal présentement. Je ne peux pas penser à un autre mot pour décrire son jeu. Il a même réussi des arrêts sur des pass traversant l’enclave, des arrêts dont on avait besoin. I have brought a huge dose of confidence to our group », to soumis Kirby Dach who hasn’t passed his style à s’enflammer dans ses commentaires de él.

En s’attendait donc à ce que l’entraîneur Martin St-Louis vienne ajouter sa partition à ce concert d’éloges, mais il tenait plutôt à vanter son équipe.

« Écoute, c’était Boston. C’est sure qu’il va fallir que ton gardien fasse de beaux arrêts. Tu peux poser la question à toutes les autres équipes, il faudra que leur gardien soit très solide », a commenté l’entraîneur.

« Il m’impressionne par sa constance, il n’avait pas eu à jouer aussi souvent avec nous. He c’est animant, il saisit l’occasion qui se presente», at-il ajouté quand il a été relancé sur le sujet.

Mais bon, les joueurs ont été assez transparents pour reconnaître que Montembeault a joué un rôle majeur dans ce duel serré.

« Ah oui, c’est incroyable comment il joue. Il y avait des chances sur lesquelles les Bruins auraient dû compter, mais il était là avec de gros arrêts et c’était important pour nous », according to Michael Matheson.

Le vétéran défenseur a côtoyé Montembeault pendant deux seasons avec les Panthers de la Florida alors qu’il tentait de percer dans la NHL. Avait-il perçu ce talent chez le gardien québécois?

« Son côté athlétique a toujours été présent, mais il n’avait pas la chance de jouer souvent. Ce n’est pas évident de developper un rythme, c’est bon pour lui qu’il obtienne cette chance », a répondu le gaucher.

Mentally, ce n’était pas évident pour Montembeault d’encaisser une telle défaite. On presume that the sentiment d’avoir tout accompli lui traversait l’esprit.

Mais il a toutes les raisons de garder la tête haute. His progression is sensational for rapport à l’an passé alors qu’il avait été place dans una position peu évidente.

After his debut in January, he is particularly at home and he has a bad plaisir from the frustrated many of the best jouers of the LNH.

«Je suis confiant présentement donc je n’ai pas peur de défier les tirs», at-il admis.

Il assimile aussi de plus en plus les notions proposed par l’entraîneur des gardiens, Éric Raymond.

“Patience, c’est un mot dont on parle souvent avec Éric, toujours êtrepatient”, a note from Montembeault.

The patience and rappel of ne pas trop s’engager vers le tireur lui ont permis de voler Trent Frederic en première période et David Pastrnak au deuxième engagement.

Personal au niveau, Montembeault a une personnalité très addedante. Rieur et sympathique, il n’est cependant pas du style à parler souvent dans le vestiaire.

«Pas vraiment, non. C’est un peu plus difficile pour lui en anglais. Mais sur la route, je passe souvent du temps avec lui et David Savard et il parle plus », a précisé Matheson en souriant.

When he was conferred by Alexandre Gascon, from Radio-CanadaLui fait remarquer qu’il semble moins étrange que la plupart des gardiens, Matheson n’a pas pu s’empêcher de rire.

Voilà de nombreuses raisons, et un salaire approachable, qui ont incité el directeur général Kent Hughes à afirmar que Montembeault n’ira nulle part à court terme.

Ce qu’ils ont dit

« On avait atteint notre point le plus bas avant ça. On a trouvé un moyen de mieux se préparer et devenir une meilleure version qu’uparavant. Our group is capable of greatness. Pour and arrive, in a besoin that all the world impliqué », a comment from St-Louis about the encouraging performances against Winnipeg, Toronto and Boston.

« Il already plusieurs façons de jouer au niveau tactique, mais on est vraiment sur la même longueur d’onde maintenant, with the approach of ce qu’on veut être sans that ce soit parfait. But I’m going to take on the amount that the team seems to be tempting beaucoup, ça se voit dans les deniers matches. Gagner, ce n’est pas toujours juste. Tu peux travailler plus fort sans l’emporter. Mais l’engagement est la, on prend soin de l’équipe et de notre éthique de travail. C’est la fondation », a summary St-Louis sur l’évolution de son groupe.

« Confidence is a great part of constancy. Players are also responsible for their confidence level. Ça part avec ton attitude, ton état d’esprit et ton éthique travail. Dach amène ça aux pratiques et ça fait qu’il est prêt à jouer et ses points de l’aident », a noté St-Louis au sujet Dach qui expos du hockey fort promiseur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *